Menu

Hi,
Sign In    /    Register

La culture du tabac provoque d’« énormes dégâts » sur l’environnement.         

— Organisation mondiale de la Santé

Le cycle végétatif du tabac est un processus extrêmement polluant et préjudiciable — en raison de l’utilisation de produits chimiques, d’énergie et d’eau, et de la pollution due à la fabrication et à la distribution.

La culture du tabac, la fabrication de produits du tabac et leur livraison aux détaillants ont des conséquences environnementales graves, notamment :

  • déforestation;
  • utilisation de combustibles fossiles;
  • déversement ou infiltration de déchets dans l’environnement naturel.

Les plantes de tabac nécessitent de grandes quantités d’insecticides, d’herbicides, de fongicides et de fumigants pour lutter contre les organismes nuisibles ou l’éclosion de maladies. Plusieurs de ces produits chimiques sont si nocifs pour l’environnement et la santé des agriculteurs qu’ils sont interdits dans certains pays.

De vastes quantités de bois sont brûlées pour le séchage des feuilles de tabac, ce qui contribue à la déforestation. De plus, certains grands producteurs, comme la Chine et le Zimbabwe, utilisent le charbon, qui émet du dioxyde de carbone, le principal gaz à effet de serre responsable du réchauffement planétaire.

Des millions de kilogrammes de mégots de cigarettes non biodégradables sont jetés chaque année!

Les déchets du tabac contiennent plus de 7 000 substances chimiques toxiques qui empoisonnent l’environnement, dont des carcinogènes pour les humains.

Les mégots sont les déchets les plus répandus dans le monde.

Selon Zéro déchet Canada, les études d’observation et les autodéclarations des fumeurs indiquent qu’un à deux tiers des mégots de cigarettes sont jetés par terre, enterrés dans des décharges ou déversés dans des collecteurs d’eaux pluviales.

En 2015, lors du Grand Nettoyage des rivages canadiens, 409 417 mégots de cigarettes ont été ramassés, ce qui les place en tête de la liste des articles ramassés.

Selon le comité de réflexion sur la réduction des déchets de la Cure Litter (en anglais seulement), chaque année, les Canadiens jettent 8 000 tonnes de mégots, la plupart à moins de trois mètres seulement d’un cendrier (dix pieds).

Déchets de cigarettes

  • Ils peuvent prendre de 10 à 15 ans pour se biodégrader, et parfois plus longtemps!
  • Les mégots qui traînent dans les rues sont emportés dans les collecteurs d’eaux pluviales, puis les rivières et les océans.
  • Les cigarettes sont les articles les plus souvent récoltés lors des opérations de nettoyage des plages.
  • Ils sont nocifs pour les animaux, en particulier les espèces aquatiques qui entrent en contact avec les déchets de cigarettes dans l’eau où elles vivent. Certains oiseaux et animaux les mangent, les confondant avec de la nourriture.

Ne laissez traîner aucun déchet, surtout les cigarettes et autres produits du tabac!

  • Rappelez-vous que la cigarette contient des milliers de substances chimiques dont au moins 43 sont connues pour être cancérigènes… Essayez d’imaginer toutes ces substances nocives jetées n’importe où et à quel point c’est nocif pour l’environnement!